Ressources particulières en contexte

Contenu numérique

 

Schéma des ressources spécifiquesLe contenu est au cœur de la conservation d'objets numériques. Il faut penser aux ressources particulières nécessaires pour identifier, saisir et gérer le contenu numérique et les métadonnées correspondantes. Les ressources précises à considérer comprennent l'équipement, les logiciels, le personnel et l'espace.

 

ÉquipementLes besoins en équipement comprennent probablement — mais sans s'y limiter — les postes de travail spécialisés pour la création et la saisie du contenu numérique et pour la gestion des projets de conservation d'objets numériques. Les autres éléments d'équipement importants pour la conservation d'objets numériques comprennent :

>> les périphériques,
>> les serveurs,
>> les réseaux,
>> les systèmes de sauvegarde,
>> les dispositifs de stockage.

Malgré la baisse constante du coût du stockage numérique et l'augmentation de la densité des supports et de la capacité des appareils, le stockage continue de mériter une attention particulière pour la plupart des contenus numériques, notamment les images et les documents vidéo et audio. Il faut aussi tenir compte du fait que les objets numériques seront souvent entreposés à plus d'un endroit : un exemplaire facilement accessible pour la livraison aux utilisateurs ou des traitements supplémentaires, et d'autres exemplaires à l'abri des pertes accidentelles de données, des virus informatiques et des menaces physiques. Voir aussi la section Menaces physiques du chapitre 3.)

Les exemplaires accessibles du contenu sont souvent présentés aux utilisateurs sous une forme numérique, entre autres par le truchement d'Internet. Dans ce cas, l'information numérique doit être traitée par des serveurs de fichiers et des réseaux spécialisés, et hébergée sur des supports « en ligne » tels que des disques rigides internes ou un système RAID (Redundant Array of Independent Disks [réseau redondant de disques indépendants]) de lecteurs en réseau. Ce type de support est peut-être le plus coûteux et le plus vulnérable, mais il procure la vitesse d'accès nécessaire pour l'extraction automatique par un service de fichiers dans le Web. Des supports « hors ligne » amovibles et moins coûteux comme les DVD, les disques compacts et les bandes, conviennent moins bien à un accès rapide mais sont valables pour le stockage à long terme et les sauvegardes, à condition que leur durabilité, leur fiabilité et les risques d'obsolescence soient évalués, reconnus et pris en considération dans la planification. Le stockage de proximité (ou « quasi en ligne ») peut constituer un compromis. C'est le cas par exemple de dispositifs qui combinent des disques rigides et l'extraction automatique de bandes.

 

Logiciels Tout comme pour l'équipement et le matériel informatique, des ressources doivent être consacrées aux logiciels spécialisés dans les nombreux aspects de la conservation d'objets numériques : saisie et création du contenu numérique et des métadonnées, accès aux objets numériques, sauvegardes, gestion de projet, contrôle de qualité, soutien des postes de travail et des réseaux, etc. Le logiciel du référentiel mérite une mention particulière à cause de son impact sur la conservation d'objets numériques. Une variété de logiciels ont été réalisés dans ce domaine en réponse aux défis de la gestion, de la diffusion et de la sauvegarde des actifs numériques d'un établissement. Des logiciels commerciaux et libres sont disponibles. Les planificateurs de la conservation d'objets numériques ont à leur disposition différentes options susceptibles de correspondre à la portée et aux exigences de leur programme de conservation. En voici quelques exemples :

>> Fedora
>> DSpace
>> Greenstone

Espace
Il faut prévoir la quantité et les caractéristiques de l'espace physique requis pour loger le personnel, l'équipement et les fournitures, par exemple les supports de stockage et la documentation imprimée. Comme souvent dans l'élaboration de plans d'urgence, il faut songer à évaluer et à réduire les menaces potentielles à la sécurité et à l'environnement. À titre d'exemple, les supports de sauvegarde devraient idéalement être entreposés dans un site externe à atmosphère contrôlée.

Personnel
Malheureusement, il n'existe pas de système clés en main de conservation d'objets numériques. L'élément central de la planification et de la mise en œuvre d'un programme de conservation d'objets numériques réside dans les personnes qui ont les compétences voulues pour formuler et appliquer des politiques, assembler et entretenir l'équipement et l'infrastructure informatique, gérer le volet affaires du programme, créer et saisir le contenu numérique. La mise sur pied d'une équipe et le développement de ses compétences sont peut-être la composante la plus importante de tout programme de conservation. Étant donné la nature complexe et changeante des stratégies de conservation d'objets numériques, l'« équipe de rêve » comporte un mélange de divers professionnels et spécialistes : documentalistes, bibliothécaires, archivistes, programmeurs, personnel de soutien informatique, gestionnaires, réalisateurs de sites Web.