Aperçu

4B. Modèle de référence pour un OAIS:

 

Modèle de système ouvert d'archivage d'information (O A I S)

 

Le schéma ci-contre du modèle de référence OAIS est devenu la représentation la plus reconnaissable d'un système de conservation d'objets numériques, mais le document complet est souvent négligé. Dans sa version française, il contient six chapitres et cinq annexes (six annexes dans la version anglaise) donnant des renseignements essentiels aux organisations qui souhaitent mettre sur pied des archives numériques conformes à la norme OAIS. Le document présente en outre les domaines qui font l'objet de travaux supplémentaires par des groupes de travail sur l'OAIS.

Table des matières du document Modèle de référence pour un système ouvert d’archivage d’information (OAIS)
1. Introduction
2. Concepts OAIS
3. Responsabilités d'un OAIS
4. Modèles détaillés
5. Perspectives de la pérennisation
6. Interopérabilité des Archives
Annexes
A. Relations avec d'autres normes ou efforts
B. Introduction rapide au langage de modélisation unifié (UML)
C. Modèle pour l'utilisation de logiciels dans l'information de représentation
D. Références informatives
E. Index

 

Points à souligner
>> La brève discussion sur la conformité contenue à la section 1.4 donne une clé importante pour la réalisation d'Archives OAIS. Une réalisation conforme :
  s'appuie sur le modèle d'information décrit à la section 2.2;
  assume les responsabilités décrites à la section 3.1, le cas échéant à l'aide de mécanismes suggérés à la section 3.2.
  Par ailleurs, le modèle de référence OAIS :
  ne recommande ou ne préjuge d'aucun contexte particulier de mise en œuvre, qu'il s'agisse d'environnement informatique (matériel ou système) ou de méthodologie;
  autorise la fourniture de services supplémentaires qui vont au-delà de ceux qu'exige un OAIS;
  est un modèle conceptuel pour des fins de discussion et de comparaison.
>> Le guide de développement de normes connexes présenté à la section 1.5 identifie des domaines qui peuvent devoir être définis et coordonnés dans le contexte d'un OAIS.
>> La terminologie présentée à la section 1.7 et les concepts et définitions exposés au chapitre 2 sont essentiels à la compréhension et à l'utilisation du modèle de référence OAIS. Ils sont beaucoup plus détaillés que ce qui peut être présenté dans un schéma général et constituent la source officielle des définitions. Les schémas qui accompagnent certaines définitions en facilitent souvent beaucoup la compréhension.
>> Le chapitre 3 définit en détail les responsabilités d'un OAIS. Un référentiel de conservation d'objets numériques doit :
  négocier et recevoir l'information à conserver;
  acquérir une maîtrise suffisante de l'information pour en garantir la pérennisation;
  déterminer la communauté d'utilisateurs cible;
  assurer que l'information est immédiatement compréhensible;
  respecter les politiques et procédures de conservation établies;
  rendre disponible l'information conservée.
>> Le chapitre 4 donne le détail de chacune des entités du modèle. Par exemple, la planification de la pérennisation comprend :
  le suivi de la communauté d'utilisateurs cible;
  le suivi de la technologie;
  l'élaboration de stratégies et de normes de conservation;
  la conception de modèles de paquets d'informations et de plans de migration;
>>

La description détaillée des entités fonctionnelles définit les sous-fonctions et les exigences de chacune. La sous-section 4.1.2 contient un diagramme de flux de données d'un OAIS. La section 4.2 donne un modèle complet d'information sur lequel les travaux du RLG et d'OCLC sur les métadonnées de conservation ainsi que d'autres efforts d'élaboration de normes se sont appuyés.

>> Dans le chapitre 5, la section 5.1, Pérennisation de l'information, contient des sous-sections sur les types et les processus de migration, et la section 5.2, Préservation des services d'accès, traite de la présentation visuelle et des questions d'émulation.
>> Le chapitre 6 sur l'interopérabilité des archives fait certaines distinctions utiles entre divers modèles d'archives — indépendantes, coopérantes, groupement d'archives. Une section sur la gestion de groupements d'archives présente une caractérisation des niveaux d'autonomie.
>> Les exemples d'archives donnés à l'annexe A de la version anglaise sont intéressants et donnent des renseignements précis sur certaines réalisations. Ils doivent par contre être mis à jour.
>> L'annexe A de la version française, Relations avec d'autres normes ou efforts, présente les fondements de certaines parties du modèle de référence et contient des renvois vers d'autres documents et initiatives pertinents. Cette annexe doit elle aussi être mise à jour.
>> Le langage de modélisation unifié (UML pour Unified Modeling Language) a servi à l'élaboration du modèle OAIS et de certaines autres initiatives centrées sur des objets. L'annexe B de la version française n'est qu'un bref résumé du langage UML mais cela constitue un point de départ.