Introduction

4C. Métadonnées de conservation

Où les métadonnées de conservation se situent-elles dans l'univers des métadonnées?
La caractéristique principale des métadonnées de conservation réside dans le fait qu'elles décrivent des attributs et soulèvent des points utiles à propos de la vie à long terme des objets. Traditionnellement, les métadonnées sont réparties en trois catégories — administratives, descriptives, structurales. Ces catégories ne mettent pas en lumière l'objectif commun des métadonnées de conservation.Travail d'archéologie sur des données archéologiques

Le modèle OAIS introduit un autre point de vue, caractérisé par la fonction à long terme des métadonnées. Quatre nouvelles catégories — information d'identification, de contexte, de provenance et d'intégrité — regroupées sous le vocable information de pérennisation (PDI pour Preservation Description Information) font ressortir la question de la conservation à long terme. Une cinquième catégorie, appelée information de représentation, est constituée des données sur les programmes de visualisation et autres programmes de traitement d'objets numériques. Une sixième catégorie, appelée information de description, regroupe des métadonnées plus éphémères — l'information qui permet de rechercher, de classer et de récupérer des objets.

Information de pérennisation
1) Information d'identification : liste et description des identificateurs du contenu, afin que celui-ci soit désigné de manière non ambiguë, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur des archives (p. ex. ISBN, URN).
2) Information de provenance : historique du contenu (p. ex. origine, détenteurs successifs, mesures de conservation et leurs effets), qui vient à l'appui des déclarations d'authenticité et d'intégrité.
3) Information de contexte : relations entre le contenu et son environnement (p. ex. motifs de sa création, relations avec d'autres contenus).
4) Information d'intégrité : mécanismes d'authentification utilisés pour assurer que le contenu n'a pas été altéré d'une manière non documentée (p. ex. contrôle de parité, signature numérique).

Information de représentation
L'information de représentation facilite la restitution, la compréhension et l'interprétation du contenu d'un objet numérique. De manière fondamentale, l'information de représentation confère une signification à la chaîne de bits qui constitue l'objet. Par exemple, elle peut indiquer qu'une chaîne de bits représente un texte codé en caractères ASCII et que ce texte est en français. La quantité d'information de représentation requise dépend en partie de la communauté d'utilisateurs cible à qui le contenu est destiné.

 Des normes relatives aux métadonnées de conservation sont en cours d'élaboration un peu partout dans le monde de la conservation d'objets numériques. En 2005, les développements récents comprennent un dictionnaire de données du groupe de travail PREMIS, les Technical Metadata for Digital Still Images [Données techniques pour les images fixes] de la NISO (National Information Standards Organization [Organisation nationale américaine des normes en matière d'information]), ainsi que la norme METS (Metadata Encoding and Transmission Standard [Norme de codage et de transmission de métadonnées]), adoptée par un certain nombre de projets de conservation d'objets numériques. Chaque organisation doit naviguer dans le paysage changeant des métadonnées et rechercher des normes, des pratiques, des protocoles et des outils qui correspondent à son approche et à son évolution en matière de conservation d'objets numériques. Avec la stabilisation des métadonnées de conservation, il sera moins nécessaire pour chaque organisation de mettre en œuvre une méthode provisoire, mais plusieurs sentent le besoin d'aller de l'avant tout en observant les progrès du milieu et les normes en cours d'élaboration.

 

0101 Le défi technologique consiste à adapter, adopter et mettre au point les outils et techniques appropriés (p. ex. JHOVE, PRONOM, Xena) alors que l'organisation établit sa stratégie à court et à long terme face à l'évolution des besoins en matière de métadonnées de conservation. Comment les progrès du milieu sur les métadonnées de conservation s'inscrivent-ils dans les plans de développement de l'organisation relatifs à la conservation d'objets numériques? Que faudra-t-il pour que les objets numériques nouveaux ou existants puissent être conservés à long terme?

$$$$ Les coûts associés aux métadonnées de conservation commencent à évoluer d'une approche manuelle à un traitement automatisé. Il vaut mieux consacrer des ressources à la définition de l'enchaînement des tâches et à la mise au point de processus efficaces qu'à des opérations manuelles. Même dans le cas de logiciels libres, il faut des ressources pour les intégrer de manière efficace dans le programme de conservation d'objets numériques d'une organisation.